Premier essai :

Trois pas dehors

C'est une commande. Ouverte et libre, Danièle Rétif et sa compagnie ne m'imposent rien, sinon qu'il s'agirait plutôt d'un texte qui donnera lieu à un spectacle proposé au très jeune public. Oeuvrent à ce moment-là et dans ce domaine des gens dont j'admire alors le travail, qu'ils soient auteurs, metteurs en scène, comédiens : Bruno Castan, Yves Graffey et son « Galifourche », Michel Véricel et Yves Barbaut avec leur compagnie de la Grenette et leurs « Cailloux aux étoiles », les textes de Maurice Yendt... Ce qui augmente évidemment mon inquiétude. Je me lance pourtant. Je ne peux pas savoir alors que cette pièce sera montée trois fois (en 1982 puis en 2000, par la compagnie lyonnaise Coeur d'artichaut-Théâtre et 2012 par le Théâtre de La Manivelle ; j'en imaginerai la scénographie les deux premières fois) et voyagera pas mal. Le texte en sera publié à deux reprises par les éditions La Fontaine, à Lille.                                                      

          2012 (Théâtre de La Manivelle)                                                                                             2000 (Coeur d'Artichaut-Theâtre)

La fable : Il et Lui, qui se ressemblent comme deux gouttes d'eau, sont bien au chaud dans leur abri. Mais voici qu'un jour, Lui sort, au grand dam de Il à qui il reviendra faire le récit de ses expéditions successives. Ce qui n'est évidemment pas si facile...Surtout lorsqu'il vient de rencontrer Elle !

Curieusement, 30 ans plus tard, j'écris L'enclos dans lequel vit Pik, un personnage lui aussi coupé du monde mais cette fois solitaire. Une attirance persistante pour une idée d'abandon ou bien une sorte de tentation du désert que je m'explique mal encore aujourd'hui. D'autant que deux autres de mes textes récents, Trois chaises et L'air de l'eau tournent aussi, à leur manière, autour de cela. Mystères insondables de l'écriture...

                                                                             1983 (Coeur d'Artichaut-Théâtre)


Coeur d'Artichaut-Théâtre

La compagnie Coeur d'Artichaut-Théâtre est fondée en 1982 par Danièle Rétif. De 1984 à 2005, je participerai à bon nombre de ces activités, souvent comme auteur, quelquefois comme metteur en scène, scénographe ou conseiller artistique. Daniéle Rétif, metteuse en scène, écrira quant à elle quelques uns des spectacles les plus innovants dans leur forme de la compagnie (Les petits passages, Miss Mona et les bébés, Voisines, Princesses...) et adaptera deux romans d'Hubert Mingarelli (La lumière volée, Vie de sable). La compagnie sera conventionnée par la DRAC Rhône-Alpes pendant cinq ans. Elle cessera, dans sa configuration initiale, ses activités en 2005. Pour en savoir plus : coeurdartichaut.free.fr

Danièle Rétif et Dominique Chenet, "Princesses"