machine (extrait)

Julia : C'est seulement une petite fête. Il y a longtemps qu'on n'a pas fait de petite fête.

Ed : Qu'est-ce qu'on mange ?

Julia : Je sais : ce n'est pas ton anniversaire, ni le mien, ni l'anniversaire de quelque chose...

Ed : C'est du champagne ?

Julia : C'est un jour ordinaire, un jour comme les autres. C'est juste pour changer...

Ed : Il est frais, le champagne ?

Julia : C'est bien de changer de temps en temps.

Ed : Changer de quoi ?

Julia : Oui ?

Ed : Tu n'as pas entendu ?

Julia : Je te regardais.

Ed : Changer de quoi ?

Julia : J'ai mis cette robe : tu te souviens ? Non ?

Ed : Il n'y a pas de serviettes ?

Julia : Encore cette chemise ? Tu aurais pu... Tu as raison : si tu te sens à l'aise avec cette chemise... Je suis bête, j'ai oublié les serviettes !... C'est vrai, cette chemise...

Ed : Champagne ?

Julia : Volontiers.

Ed : A ta santé.

Julia : A notre santé !

Ils mangent

Julia : C'est bon ?

Ed : Ouais, ça va, c'est bon.

Julia : Tu trouves ? Merci. C'est simple, pourtant, une recette comme ça, enfin, que j'ai inventée. Il suffit de s'appliquer, c'est tout. D'avoir envie, aussi.

Ed : Ah ?

Julia : La cuisine, c'est spécial. C'est...

Ed : Oui ?

Julia (la main sur le cœur) : C'est là, surtout.

Ed : Où ça ?

Julia : Là.

Ed : Champagne ?

Julia : Des fleurs, il aurait fallu des fleurs. Des fleurs sur la table.

Ed : Tchin-tchin.

Julia : J'ai oublié les fleurs. J'ai oublié. Je parle trop, non ? Attends ! Les chandelles, allume les chandelles... La pièce est mal ajustée, ça ne fonctionnera pas...Des allumettes ! Des allumettes pour les chandelles... Tout ce travail à recommencer... Il faut démonter...

Ed : Ton champagne.

Julia : Non, oui... Il y a une solution, peut-être. Je vais essayer. J'y vais.